Le Choeur ouvert

J’ai crée le Chœur Ouvert en 1998 au sein du Théâtre Spirale.

A l’époque nous préparions un spectacle musical sur le thème de sans papiers à Genève.

J’ai invité Mark Dunbar, chef de chœur australien (Canto Coro) pour m’aider à mettre sur pied cette aventure. C’est lui qui a donné tout de suite le ton musical ainsi qu’un mode de fonctionnement démocratique et communautaire pour faire entendre la musique de compositeurs du répertoire ainsi que des compositeurs locaux.

Une manière de chercher à réunir des gens dans la joie du chant. Une manière de transgresser les codes classiques d’un chœur qui chante. Une manière de chercher de la musique qui s’adapte aux besoins d’un chœur hétéroclite et amateur et pas le contraire. Une manière de s’engager dans la cité et ses préoccupations.

Depuis 23 ans, Le Chœur Ouvert développe un travail musical, choral, gestuel et théâtral qui en fait une formation très particulière capable d’allier musique et théâtre.

De la parole au chant, de la parole et du chant…c’est d’abord un désir de débordement, de subversion de frontières, bref, d’incertitude. C’est le règne de l’entre deux qui s’instaure et de « l’entre deux » naît le dialogue.

L’alternance des voix, l’espace autour de la voix…ou peut être derrière la voix ou il y a mélodie mais aussi grincement, ou il y a harmonie mais aussi bruitage, cri strident, dissonance, chuchotement, murmure, mot. Ou il peut avoir autant de possibilités de rencontre que de rupture.

Michele Millner